2019-09-22

Mettre en bouteille le Clos de Chillon

Le château de Chillon présente sa nouvelle cuvée et propose des animations. Ce haut lieu de l’œnotourisme a réintégré des barriques en sa forteresse depuis 2011.

L’exerciece ludique de la mise en bouteille. (Photo DR)

Mise en bouteille à l’ancienne et participative du Clos de Chillon 2018, visites guidées thématiques et dégustations sont au programme de la journée du dimanche 22 septembre qui rappelle que le château de Chillon est également un haut-lieu de l’œnotourisme. Site historique d’exception, Chillon est un propriétaire viticole renommé. Grâce à sa collaboration avec la maison Badoux Vins, la forteresse a réintégré en 2011 des barriques dans la première salle des souterrains pour la vinification de son fameux Clos de Chillon.

Des événements et activités œnotouristiques sont depuis régulièrement proposés et plébiscités. L’événement phare permettant de découvrir le Clos de Chillon est bien sûr la mise en bouteille à l’ancienne. Tout au long de la journée, une ancienne machine à boucher était à la disposition du public. Les plus curieux ont pu s’essayer à cette tâche que les vignerons d’autrefois connaissaient si bien. Incluses dans le prix d’entrée du château, des présentations et dégustations du Clos de Chillon ont été données toutes les 45 minutes par les œnologues de Badoux Vins, Daniel Dufaux, directeur et Marjorie Bonvin, maître caviste. Où se situent les vignes de Chillon? Pourquoi dit-on que le Clos de Chillon est un Grand Cru? Quelle importance avait le vin au Moyen Âge dans la région?

Les œnophiles et les néophytes ont trouvés les réponses à ces questions et bien d’autres informations lors de deux visites guidées thématiques. D’une durée de 45 minutes, elles ont débutées à 11h et à 12h et se clôturerent par la dégustation d’un verre de Clos de Chillon dans l’espace Verrée Vaudoise. Comprises dans le prix d’entrée, ces visites requièrent cependant une inscription au préalable.

Au XVIIIe siècle déjà, les alentours du château de Chillon étaient occupés par la vigne. Considérant que le vignoble de Lavaux puise ses origines au XIIe siècle, la vigne de Chillon est certainement beaucoup plus ancienne. Elle s’étend aujourd’hui sur 12'500 m2 de l’appellation Lavaux AOC, cultivés par le vigneron-tâcheron Edouard Bertholet, médaille de bronze lors de la récente Fête des Vignerons. Depuis 2011, le Clos de Chillon est à nouveau vinifié entre les murs de la forteresse, dans des barriques installées dans la première salle du sous-sol. Le Clos de Chillon est alors confié aux bons soins des œnologues de Badoux Vins, qui élaborent deux Grand Cru, un Chasselas et un assemblage rouge composé de Gamaret, Garanoir et Merlot. Le Clos de Chillon est disponible uniquement sur commande ou à la boutique du château.

Afin de partager cette tradition viticole avec les visiteuses et visiteurs, la Fondation du Château de Chillon s’engage depuis quelques années dans l’œnotourisme. Elle a été l’un des premiers membres du réseau des certifiés Vaud Œnotourisme et a inauguré un espace dédié, La Verrée Vaudoise, ouverte sur demande ou à l’issue de visites guidées.


Zur├╝ck