2019-06-28

┬źMondial du Chasselas 2019┬╗ ÔÇô die Resultate

Pour cette huitième édition du concours «Mondial du Chasselas», le château d’Aigle proposait de découvrir plus de 200 chasselas, fendants ou Gutedel des grands terroirs de Suisse et du monde. Le vendredi 28 juin, 240 producteurs nominés et personnalités du monde viticole ont assisté à la cérémonie de remise des prix qui a vu s’affronter 867 crus de sept pays différents.

Sous un soleil radieux, quelques 1200 visiteurs ont découvert les vins primés du Mondial du Chasselas 2019. Pour cette huitième édition, le château d’Aigle proposait de découvrir plus de 200 chasselas, fendants ou Gutedel des grands terroirs de Suisse et du monde. Le vendredi 28 juin, 240 producteurs nominés et personnalités du monde viticole ont assisté à la cérémonie de remise des prix du 8ème Mondial du Chasselas qui a vu s’affronter 867 crus de sept pays différents. La cérémonie terminée, ils étaient invités à se joindre aux nombreux amateurs venus assouvir leur soif de découverte dès 18h. Le samedi 30 juin, les vins primés et les chasselas présentés par les partenaires de l’événement attendaient le verdict des épicuriens dans et autour de la forteresse aiglonne.

L’Allemagne championne du monde
Le titre de «champion du monde» qui couronne le vainqueur de la catégorie principale (les vins secs) est remporté par le Chasslie 2018 du Weingut Zotz. Après 2013, c’est la deuxième fois qu’un chasselas sur lies du Land de Bade, au nord de Bâle, s’impose au Mondial du Chasselas. Nos voisins du nord, qui ont présenté près de 80 vins, réussissent une belle performance d’ensemble puisqu’un Gutedel 2018 arrive sixième de la catégorie principale. Et si la victoire dans les vins doux leur échappe pour échoir à l'Ange et Démon 2017 des Artisans Vignerons d’Yvorne, les vins allemands restent indétrônables dans les Swing, ces vins à faible taux d’alcool (victoire du Gutedel Kabinett trocken 2018 du Wein- und Sektgut Schweigler).

Le plus titré des concurrents de l’édition 2019 est toutefois une Cure d’Attalens 1976, le plus ancien vin jamais inscrit au concours, qui remporte la catégorie Vieux Millésimes avec 94 points, et s’adjuge aussi les trophées de Meilleur rang toutes catégories et Meilleur vin vaudois classé. La Côte qui avait remporté les quatre dernières éditions ne démérite pas puisque le Chasselas sur lie 2015 des Dames de Hautecour triomphe dans la catégorie Vinification spéciale. Quant au Château d’Echichens 2018 de la Cave de La Côte, deuxième de la catégorie principale, il remporte le trophée du Meilleur vin produit à plus de 15'000 bouteilles. Arrivé sur la troisième marche du podium des vins secs, le Fendant Clos Balavaud 2018 des Fils Maye repart avec le trophée du Meilleur vin valaisan classé. Les autres trophées spéciaux, Meilleur vin neuchâtelois classé, Meilleur vin genevois classé et Meilleur vin français classé ont couronné, respectivement, le Non Filtré 2018 de la Cave des Lauriers, les Danaïdes 2018 de la Cave du Centaure et le Chasselas 2018 de la Cave Vinicole d’Ingersheim Jean Geiler. Enfin, le Coup de Coeur de la Presse échoit au Château des Crêtes 2018 de La Cave Vevey-Montreux.

Un nouveau président pour le Mondial
La cérémonie de remise des prix du vendredi 28 juin a aussi été l’occasion pour l’Association de Promotion du Chasselas, organisatrice du Mondial du Chasselas, d’officialiser la nomination de son nouveau président. Après huit ans à la tête de l’association, le conseiller national et syndic d’Aigle Frédéric Borloz a, tout en conservant sa place au comité, transmis le relais au journaliste spécialisé Alexandre Truffer. Agé de 42 ans, marié et père d’une petite fille, ce natif du Valais qui vit depuis une vingtaine d’années dans le canton de Vaud est rédacteur en chef adjoint du magazine Vinum, responsable de l'édition française.

Fête du Chasselas 2019
Outre les vins primés de l’édition 2018, le château d’Aigle accueillait des invités de marque comme la Baronnie du Dézaley, Clos, Domaines & Châteaux, les vins du Chablais, le Verre d’Or, les communes de Féchy, d’Yvorne ou d’Aigle et le label Terravin. Pour la première fois, des autres cépages – blancs et rouges – étaient proposés aux visiteurs grâce au partenariat réalisé avec le Mondial de Bruxelles, concours international itinérant qui a eu lieu à Aigle au printemps 2019. Cette édition très conviviale se termine sur un bilan plus que positif et les organisateurs donnent déjà rendez-vous aux amateurs de chasselas, de fendant et de Gutedel lors du Mondial et de la Fête du Chasselas 2020 qui se dérouleront à Aigle les 26 et 27 juin.

Faire connaître le chasselas
La mission du Mondial du Chasselas ne s’arrête pas à la proclamation des résultats du concours. Faire connaître et reconnaître les qualités et les spécificités de ce cépage a toujours été l’une des préoccupations des organisateurs. On retrouvera ainsi des vins primés du Mondial du Chasselas à Sierre, dans le cadre de Vinea, à Zurich, pour une dégustation organisée en septembre par le magazine Vinum et lors du Swiss Wine Tasting de décembre, ainsi qu’à Bruxelles le 14 octobre pour un événement réservé aux professionnels belges.


Zur├╝ck